Cookies on the Schlüter-Website

Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous consentez à notre utilisation de cookies. Informations supplémentaires

logo

Schlüter®-DITRA 25

Supports pour Schlüter®-DITRA 25

L’aptitude à l’emploi des supports prévus pour la pose de Schlüter-DITRA 25 doit être systématiquement contrôlée (support plan, stable, propre, compatible avec la pose d’un carrelage). Éliminer de la surface toutes les substances susceptibles de nuire à l’adhérence. Les irrégularités, les différences de niveau ou les flaches du support doivent être reprises afin d’obtenir un support plan avant la pose de la natte Schlüter-DITRA 25.

Béton

Dallage sur terre-plein (avec ou sans chape incorporée) : il doit être âgé au minimum d’ 1 mois. Plancher (avec ou sans chape incorporée) : la pose doit intervenir au minimum 2 mois après enlèvement complet des étais.

Dalle désolidarisée : celle-ci doit être âgée au minimum de 15 jours.

Dalle adhérente : celle-ci doit être âgée au minimum d’ 1 mois. Se référer au DTU 52.2.

Chapes traditionnelles en ciment

Selon les règles en vigueur, les chapes flottantes ou désolidarisées, doivent être âgées de 15 jours, et les chapes adhérentes d’ 1 mois. Toutefois, Schlüter-DITRA 25 permet de poser les carreaux dès que la chape est accessible à la marche sans attendre son séchage complet. Les éventuelles fissurations et déformations ultérieures de la chape sont neutralisées par Schlüter-DITRA 25 et ne sont pas transmises dans le revêtement carrelé.

Chapes fluides en ciment

Selon les règles en vigueur, la pose du revêtement carrelé doit être effectuée dans un délai maximum de 8 semaines après coulage de la chape, sous réserve d’un degré de siccité admissible. Ce délai devra intégrer le ponçage de la chape. Au-delà de 7 jours minimum, la natte Schlüter-DITRA 25 pourra être mise en oeuvre dès que la chape aura pu être poncée (soit après un délai de 7 jours + ponçage).

Il conviendra de respecter les indications du fabricant quant à l’application éventuelle d’un primaire après ponçage de la chape. Le collage de Schlüter-DITRA 25 peut s’effectuer à l’aide de mortier-colle à prise hydraulique adapté au support (se référer à l’avis technique du fabricant).

Chapes fluides à base de sulfate de calcium

Les chapes fluides à base de sulfate de calcium (anhydrite) sont sensibles à l’humidité et doivent être protégées contre toute pénétration d’eau. Selon les règles en vigueur, elles doivent présenter une humidité résiduelle inférieure ou égale à 0,5% ou 1% selon le type de local, lors de la pose des carreaux. Schlüter-DITRA 25 protège la chape de l’humidité. Grâce à elle, il est possible de poser un revêtement carrelé dès que l’humidité résiduelle est inférieure ou égale à 2 %.

Si nécessaire, la surface de la chape devra être traitée conformément aux règles et aux indications du fabricant (ponçage, application d’un primaire). Le collage de Schlüter-DITRA 25 peut s’effectuer à l’aide de mortier-colle à prise hydraulique ou d’autres mortiers-colles convenant à cet emploi (se référer à l’avis technique du fabricant).

Chapes chauffantes

Schlüter-DITRA 25 peut également s’utiliser sur des chapes chauffantes hydrauliques ou électriques à l’aide d’un mortier-colle à prise hydraulique adapté selon les indications données précédemment (cf. paragraphes chapes traditionnelles ou fluides en ciment et chapes à base de sulfate de calcium). Grâce à Schlüter-DITRA 25, la mise en chauffe peut démarrer dès le 7ème jour après la pose et le jointoiement du carrelage. Partant d’une température de départ chaudière de 25 °C, la température peut être augmentée de 5 °C maximum par jour jusqu’à atteindre la température d’utilisation maximale de 40 °C. La résistance thermique de la natte Schlüter-DITRA 25 est très faible (R = 0.048 m².K/W) et n’empêche donc pas la transmission de la chaleur. Par ailleurs, les canaux d’air formés par la natte Schlüter-DITRA 25 permettent une répartition rapide et homogène de la chaleur sous le revêtement carrelé.

Concernant les planchers chauffants hydrauliques, nous vous invitons à consulter la documentation de notre système de plancher chauffant-rafraîchissant Schlüter-BEKOTEC-THERM.

La gamme comprend également le système Schlüter-DITRA-HEAT qui comprend une natte de découplage à plots et des câbles chauffants pour la réalisation de surfaces tempérées électriques au sol et au mur. Voir fiche produit 6.4.

Chape sèche

Après la pose de la chape sèche dans les règles de l’art, il est possible de poser des carreaux grands formats sur Schlüter-DITRA 25, se référer aux recommandations du fabricant.

Maçonnerie / supports mixtes

Les ouvrages maçonnés en brique rouge, en brique silico-calcaire, en moellons avec mortier, en béton cellulaire ou autre matériaux analogues conviennent parfaitement comme support pour la natte Schlüter-DITRA 25. Les inégalités doivent être préalablement compensées. En particulier lors de rénovations, transformations ou extensions, les supports sont souvent composés de matériaux différents (maçonnerie mixte) qui ont tendance à se fissurer au niveau des jonctions par suite de différences de comportement à la déformation. La natte Schlüter-DITRA 25 empêche que les tensions et les fissures ainsi créées ne se transmettent dans le revêtement carrelé.

Plâtre / carreaux de plâtre

Les supports en plâtre doivent être préalablement contrôlés. Ils doivent être secs, et leur surface doit, le cas échéant, recevoir un primaire. Le collage de la natte Schlüter-DITRA 25 peut s’effectuer avec des mortiers-colles à prise hydraulique ou autres mortiers-colles appropriés (se référer à la recommandation du fabricant de colle).

Balcons / terrasses

En tant que natte de découplage, Schlüter-DITRA 25 neutralise les tensions qui apparaissent entre le support et le revêtement par suite des variations de température. De plus, sur les balcons en encorbellement et les terrasses sur terre-plein, Schlüter-DITRA 25 assure la fonction de S.P.E.C. (Système de Protection à l’Eau sous Carrelage) en liaison avec le revêtement carrelé (cf. paragraphe Système de Protection à l’Eau sous Carrelage (S.P.E.C.) page 6). Le support (béton, chape) doit présenter une pente de 2 cm au mètre minimum, être plan et porteur. Dans le cas contraire, une réfection du support devra être effectuée avant la pose de la natte Schlüter-DITRA 25. Il conviendra, le cas échéant, de compenser les défauts ou l’absence de pente à l’aide d’un mortier prêt à l’emploi adapté. Pour les revêtements de format ≥ 2200 cm², nous recommandons d’utiliser Schlüter-DITRA-DRAIN (se référer à la fiche produit 6.2).

Toitures-terrasses

Dans le cas de toitures-terrasses au-dessus de pièces habitables, l’étanchéité doit impérativement être réalisée selon les règles en vigueur, avec des systèmes adaptés, conformément au DTU 43.1.

Pour effectuer la pose d’un carrelage sur une étanchéité de toiture-terrasse, il est possible d’utiliser la natte Schlüter-TROBA-PLUS en tant que couche drainante sous mortier (se référer à la fiche produit 7.2 Schlüter-TROBA-PLUS et à l’Avis Technique du GS 5).

Revêtements sur sol PVC

Les surfaces doivent être porteuses et permettre – directement ou après traitement préliminaire – l’adhérence d’un mortiercolle approprié dans lequel le non-tissé de Schlüter-DITRA 25 puisse s’ancrer. La compatibilité entre la colle, le support et Schlüter-DITRA 25 doit être contrôlée au préalable.

Panneaux d’aggloméré et de contreplaqué

Ces matériaux sont soumis à des déformations importantes causées par les variations de l’humidité atmosphérique. Il convient donc d’utiliser des panneaux d’aggloméré ou de contreplaqué avec traitement hydrofuge. Ces panneaux peuvent être utilisés comme support mural ou au sol, en intérieur uniquement.

L’épaisseur des panneaux doit être adaptée au local. La fixation doit être assurée par des vis suffisamment rapprochées. L’aboutage des panneaux doit être réalisé par un assemblage à rainure et languette.

Plancher en bois

Si les planchers en bois sont suffisamment porteurs, plans, correctement vissés et présentent un assemblage à rainure et languette, il est alors possible d’y coller la natte Schlüter-DITRA 25, en ayant pris soin d’appliquer au préalable un primaire d’accrochage. Avant la pose de la natte, le support en bois doit se trouver à son point d’équilibre d’humidité. Si le support n’est pas suffisamment porteur, il est envisageable de poser une couche supplémentaire de panneaux d’aggloméré ou de contreplaqué. Les irrégularités du sol doivent être préalablement compensées par des mesures appropriées.


Pour nous contacter, c'est facile !

Schlüter-Systems S.à.r.l.
12, rue des Flandres
60410 Villeneuve sur Verberie
Tél. : 03.44.54.18.88
Fax : 03.44.54.18.80

image
Une question à poser ?

Nous sommes à votre écoute !

image
Avis Techniques, descriptifs types, chantiers de référence, vidéos
Information complémentaire importante
sur nos produits et variantes, vous trouverez ici :

Légende pour les tableaux sous "Variantes"

Pour la mise en pages uniforme et claire des tableaux, nous utilisons les symboles et abréviations suivants :
image image image

= Nouveaux produits

= Profilés disponibles en longueurs de 3 mètres

= Profilés prédécoupés pour cintrage   

 

Mesures:
H = hauteur
L = longueur
B = largeur


Légende:
PL = Europalette
KV = Caisse / Unité
BV = Conditionnement par faisceaux (Sauf mention expresse, tous les profilés sont emballés par 10 unités par faisceau.)
P = Conditionnement par paquet
R = Rouleau
St. = Unité